Accéder au contenu principal

La douceur

 D’un long sommeil j’ai goûté la douceur,

Sous un ciel pur, qu’elle embellit encore,
À mon réveil j’ai vu briller l’aurore ;
Le Dieu du jour la suit avec lenteur.
Moment heureux ! La nature est tranquille ;
Zéphyre dort sur la fleur immobile ;
L’air plus serein a repris sa fraîcheur,
Et le silence habite mon asile.
Mais quoi ! Le calme est aussi dans mon coeur !

(Parny - 18ème siècle)