Accéder au contenu principal

Contact et présentation



Vous pouvez suivre le quotidien de mon atelier sur Instagram et Facebook 
N' hésitez pas à me contacter par email, je serais heureuse de partager avec vous autour de la céramique : pottiezperrine@yahoo.fr 
à bientôt ! Perrine





D'un peu d'argile, les objets prennent vie entre mes mains, lentement

Je les espère poétiques, inattendus, organiques, graciles

J'y vois la poésie de l'objet ordinaire, un geste ancestral perpétué, la beauté d'une imperfection, la simplicité

De poudres et d'eau, de feu de sueur et de patience, comme une empreinte sur l'éternité
.

J’ai découvert la céramique en 2014, mon apprentissage est autodidactique. J’ai toujours aimé exprimer ma créativité par tous les moyens qui m’ont attirés, par le travail de l’argile j’ai trouvé une véritable vocation. Je m’y sens à ma place, toujours en apprentissage, jamais en frustration, heureuse.


J’ai choisi le modelage qui permet un temps long et calme dans l’élaboration de mes pots, ainsi qu’une finition qui m’est propre, qui n’a pas d’égal que ce que seules mes mains créeront, simplement une balle d’argile pincée, explorée, caressée longuement. Trouver la courbe harmonieuse, l’angle juste, l’arrondi subtil.


Mon idéal serait de créer exclusivement au travers de matières récoltés par mes soins et par la cuisson au bois. Cela permet un regard total sur mon travail, par une démarche écologique et symbolique, pour honorer cette transmission ancestrale multimillenaire. 

C’est mon objectif à court terme, un abris pour ce four rêvé est actuellement en construction chez mon père dans les causses du Lot.


Je récoltes dans la nature et prépare des argiles en pâtes, en engobes ou en décantations. 

J’habille les pots de ces sensibles matières, au pinceau, puis après une première cuisson, d’émail fait de cendres de bois et de minéraux broyés, par trempage. La cuisson à haute température est une étape alchimique à laquelle je n’ai que peu de prise, qui me surprend toujours.


Je ne saurais répéter sans fin une forme et une finition, ce serait perdre l’essence de ma démarche. Cette signature apparaitra au fil de cet apprentissage qui durera une vie.


Ma recherche est expérimentale, ma vocation est d’insuffler une âme a des objets banals. D’exprimer cette vie qui est en moi, de la déposer au travers de matières les plus rudimentaires qui soient, de l’argile, de l’eau, du feu.


La vie qui me traverse, que je traverse au quotidien. Cette vie à la fois commune et magique. 


Le souhait d’objets-rituels transcendant  cette apparente redondance des jours pour nourrir nos sens. 


Cette démarche est plus un acte poétique qu’un travail de poterie. C’est mon poème-céramique.


L'univers du thé est un prétexte idéal pour m'exprimer. La dégustation, un moment privilégié de retour à soi et au monde pour aborder la délicatesse d'objets uniques, parfois fragiles, en parfait accord avec les précieuses liqueurs. Un moment de contemplation et de dégustation que j'affectionne. C'est pourquoi au fil du temps, le thème du thé est devenu central, je souhaite néanmoins ne rien exclure et j'aspire également à des projets de pure contemplation artistique et symbolique.